AccueilActualitéExpo: Pierre Vicarini « Passer sous Silence »
Retour

Actualité Publié le 1 avril 2016

Expo: Pierre Vicarini « Passer sous Silence »

Trois lieux qui s’opposent par leur situation géographique, leur culture, de surcroît leur population et leurs langues; trois lieux, trois visions qui se rencontrent à travers leur silence.


Pierre Vicarini a vécu au Brésil, vit en Turquie et a effectué un voyage initiatique au cœur des Hommes en allant sur les traces des Aborigènes d'Australie.
Il photographie ces silences imposés à des minorités – par la société – en quête de leur identité d’Homme, d’Homme de Droits.
Ces silences qu’il dénonce ne sont pas le reflet de la misère du monde et des Hommes mais une « mise en lumière » d’êtres humains victimes de leur espace social et de leur volonté de revendiquer le droit d’être eux aussi acteurs et propriétaires de cet espace. Se le ré-approprier est leur combat.
Des hommes, des femmes, des enfants pour lesquels l’espoir est encore à la base de leur volonté de se battre pour ces droits, sans pourtant en avoir les armes et cela face à une société qui ne leur donne aucun droit.

Les Aborigènes en Australie sont à la recherche de leur identité volée. Ils sont intrinsèquement liés à leur terre, celle qui porte les traces de leur passé, leur identité, celle dont ils ont été expulsés…

Les habitants de Jacarê au Brésil qui ont volontairement quitté leur terre afin d’avoir accès à un travail et se retrouvent dans un espace social des plus misérable, qu’ils veulent néanmoins s’approprier.

L’Homme fantôme d’Istanbul qui refuse de se résigner à être muselé malgré une volonté politique de réduire leurs mots au silence.

EXPOSITION du 06 avril 2016 au 12 avril 2016
VERNISSAGE le
Galerie NEGATIF +, 104 rue La Fayette, 75010 Paris
Metro Poissonière ou Gare du Nord

Articles en relation

Simple Share Buttons