AccueilPhoto argentiqueLa Redscale XR 50-200 de Lomography
Retour

Photo argentique Publié le 1 mars 2019

La Redscale XR 50-200 de Lomography

XR pour extra range (de 50 à 200 ISO), Redscale pour la dominante rouge du film et Lomography pour la garantie de rendus très graphiques : le Redscale XR est un film souple, facile à exposer, avec un résultat étonnant virant aux jaunes, oranges et rouges. Voici pour un descriptif rapide de cette pellicule Lomo 135 et 120 – mais il existe de nombreuses façons de l'utiliser et d'en tirer le meilleur parti !

 

Le monde en rouge

Redscale XR LomoComme son nom l'indique, cette pellicule fait basculer les tons dans des dominantes chaudes du plus bel effet. On peut ainsi aller de simples ambiances dorés et vintages à des vues carrément rouges : en fait, moins ce film reçoit de lumière, plus ce basculement chromatique s'accentue.  Donc si vous voulez des effets très marqués, optez pour une sensibilité de 200 ; à l'inverse, un rendu plus feutré sera obtenu avec une sensibilité de 50 ISO – avec des tons clairs basculant dans des jaunes chatoyants et des tons moyens plus bruns. Dans tous les cas les ombres apparaîtront grises, voire légèrement bleutés, un effet accru par le contraste avec le réchauffement des tons clairs et moyens.
 

L'autre avantage de cette large plage ISO est la souplesse du film : même si vous n'êtes pas un expert de l'exposition de vos prises de vues, vous obtiendrez toujours un cliché intéressant. Mais, ceci étant dit, cette pellicule absorbe beaucoup la lumière ; donc, une fois votre sensibilité choisie, vous pouvez ouvrir d'un diaph supplémentaire ou pousser votre film, vos photos ne s'en tireront que mieux !

 

Comment l'utiliser ?

Pour éviter une mauvaise surprise au développement, une fois votre sensibilité choisie, restez-y ! Gardez le même réglage de vos ISO jusqu'au film suivant…

Comme nous le disions précédemment, c'est une pellicule qui demande pas mal de lumière. Privilégiez donc les vues en extérieurs (à moins que vous ne soyez friands de clairs-obscurs en intérieur, auquel cas la Redscale sera une très bonne option), et n'hésitez pas à l'utiliser pour vos multivues !
 

Marie Mauve Photographies
 

Enfin, comme de nombreux films de la marque Lomography, elle se prête à toutes sortes d'expérimentations : essayez, par exemple, de demander à votre laboratoire de développer votre pellicule en E6 – la chimie ordinairement utilisée pour les diapositives, c'est à dire les films positifs – et… vous obtiendrez un résultat étonnant, tous les tons clairs cédant à la place à des rouges flamboyants.
 

Marie Mauve Photographies
 

Bref, c'est un support passionnant qui se prête à tous types d'expérimentations. Les aficionados de Lomography lui on même consacré un flickr où vous pourrez puiser de nombreuses inspirations !

 

Les photographies de cet article sont de Frédéric Andanson et Marie Mauve Photographies.

 

Articles en relation

Simple Share Buttons